8 min de lecture

L’île de Tobago est plus petite que Trinidad mais elle est pleine de belles choses à apprécier. Entre les virées à la plage, les spots pour manger local et les événements qui animent ce petit bout de terre paradisiaque, mon voyage a été de la pure kiffance. Ici on entend continuellement le chant des oiseaux c’est d’ailleurs le seul endroit où j’ai vu autant d’espèces volatiles jusqu’à présent !

J’y ai passé 10 jours au mois d’août dernier.Il y a peu de touristes à cette période de l’année. Et la majorité de ces touristes viennent en réalité de Trinidad. Des locaux venus chercher du « dépaysement » le temps des vacances scolaires. 

La gentillesse et la bonté des habitants de Tobago, leur bonne humeur sont rafraîchissantes et font du bien au moral. Dans le quartier où j’étais (Village Bon Accord) il y avait ce monsieur qui trimballait avec lui des maracas et qui passait devant mon Airbnb tous les matins. Il me faisait bien rire celui-là. On pouvait l’entendre arriver au loin et souvent il chantait. A chaque fois qu’il me croisait j’avais droit à un « hello beautiful » (me rappeler de tout ça pendant que j’écris ces mots me met presque la larme à l’œil tellement j’ai kiffé mon séjour…).


Pigeon Point

C’est certainement LA plage la plus connue de l’île Tobago. J’y ai trouvé un excellent point de vue pour admirer les pélicans se nourrir durant le coucher du soleil. Pendant la journée j’ai profité de la belle étendue de sable doux et chaud qui rejoint des eaux bleues, turquoises et transparentes pour me baigner et lézarder. Une chose assez folle à Tobago qui m’a surpris c’est la diversité et l’abondance des poissons et plus généralement des fonds marins. J’ai nagé avec quantité d’espèces et même une raie !!! (Qui au passage m’a fait plus peur qu’autre chose. Malheureusement je n’ai pas pu prendre des images sous l’eau car ma Go Pro m’a lâché).

escapade sur l'île de Tobago, voir les plus belles plages

Nylon Pool

J’ai eu la chance de pouvoir visiter les plus beaux coins de l’île grâce à des potes qui y habitent et dès mon premier jour on est allé à Nylon Pool. Mon escapade sur l’île de Tobago ne pouvait pas mieux commencer !

escapade sur l'île de Tobago

A bord du « Sugar Lips », un bateau aux couleurs chaudes, destiné aux escapades touristiques, me voilà embarquée pour une de mes plus belles virées sur l’île. Soleil tapant, locs dans le vent, je suis restée sans mot pendant tout le trajet et encore plus après quand on est arrivé.

Nylon Pool est une étendue d’eau turquoise et transparente en pleine Mer des Caraïbes avec vue sur l’océan Atlantique. Nylon Pool a la particularité d’être une piscine naturelle d’une profondeur d’un mètre, créée par un banc de sable en mer et un lagon immobile. Un endroit assez époustouflant et magnifique. 
La légende locale dit que les eaux de cette piscine naturelle auraient le pouvoir de rajeunir toute personne qui s’y baigne.

escapade sur l'île de Tobago

No Man’s Land

Après avoir profité de Nylon Pool notre « Sugar Lips » nous a amené à No Man’s Land (la terre sans hommes). Une fois mon pied posé sur le sable de cette toute petite plage de corail blanc immaculé, l’odeur d’un barbecue de poissons fraîchement pêchés, chatouille mes narines. Il n’y a pas vraiment grand-chose à faire sur No Man’s Land, c’est une sorte d’îlet inhabité. Mais pour moi ce genre d’endroit est typiquement ce que j’adore ! Nager encore et toujours, manger du poisson grillé et chiller avec les pêcheurs. Le programme parfait avant de terminer une de mes journées ici. 

Englishman’s Bay

escapade sur l'île de Tobago, voir les plus belles plages

Il faut se lever tôt pour profiter des spots qu’offre l’île de Tobago et surtout ça laisse le temps de découvrir un max de choses. Les plages de Tobago me rappellent celles d’Aruba. Une diversité de paysages d’une beauté exceptionnelle ! Parmi les spots idylliques et incontournables à apprécier Englishman’s Bay est certainement l’une des plages où se rendre.

Englishman’s Bay est un croissant de sable idyllique. La parfaite incarnation de ce qu’on peut imaginer quand il s’agit de plage des Caraïbes. J’ai eu la chance d’y aller et d’y passé une journée à m’y reposer. C’est un spot parfait pour ça, isolé et préservé. Du sable jaune et granuleux à l’eau d’une couleur saisissante, c’est un véritable paradis des Caraïbes. Il faut quand même faire attention avec les cocotiers qui longent la plage : ils lâchent des noix de coco, sur la tête des plus malchanceux lol.

escapade sur l'île de Tobago

Rencontre avec des bébés tortues luths à Mount Irvine Beach

luths turtles at Mont Irvine beach Tobago

Ce jour restera gravé à vie dans mon coeur.

Voir des tortues dans leur environnement naturel était l’un de mes rêves. Et ce jour-là tout bêtement par hasard, j’étais partie je ne sais où. Sur le chemin du retour j’ai fait un stop à la plage de Mont Irvin Beach avec un pote qui habite sur l’île.

En descendant les marche qui mènent à la plage, un groupe de touristes, une famille, s’agitait. Je les voyais prendre des photos les enfants restaient légèrement à l’écart et les parents avaient l’air émerveillés et désorientés à la fois. Et là je les ai vu… des bébés tortues luths qui sortaient du sable pour rejoindre la mer ! C’était sans mots. Ni une ni deux me voilà en train de me rapprocher d’elles en m’assurant de ne pas les gêner. Je suis restée là à les regarder prendre leur premier bain de mer et faire leurs premiers pas dans la vie.

Puis les choses se sont un peu envenimées… Des hérons (& pas des Pélicans) ont pointé leur bec dans les parages. Ils ont flairé l’odeur des bébés tortues et voulaient en faire leur repas. Mon pote, qui s’avère être aussi très impliqué dans la préservation de son île (il travaille avec plusieurs assos locales sur le sujet) creuse un cercle autour des bébés encore restés dans le sable. Et me demande d’empêcher ceux qui sont sur le rivage d’aller dans la mer. Me voilà à ramasser deux bébé luths … trop d’émotions. 
Pour autant les toucher est formellement non recommandé voire interdit. 

On a attendu environ une bonne demi-heure que les hérons s’en aillent avant de laisser le reste des bébés luths aller dans la mer. J’ai mis dans la mer les deux que j’avais récupéré, un peu éloigné de là où ils étaient quand les hérons sont arrivés. Cette journée a été oufissime !

Castara Bay

Castara Bay la plage à la pêche aux crustacés. La fois où j’y suis allée j’ai embarqué sur un petit bateau de pêcheurs locaux. Ils ont l’habitude d’aller en pleine mer près de la côte rocheuse de la plage, récupérer des coquillages à déguster. Leur technique est très simple : masque de plongée, palmes, un seau et des couteaux. Ce jour était super ! J’en ai profité pour faire trempette (pour changer) pendant que les pêcheurs étaient à la quête aux coquillages à dévorer. Les courants près de la côte rocheuse sont assez forts.
La plage elle est géniale. Un spot de plus où kiffer. J’y aussi fait du snorkeling. C’est vraiment dingue ici : pas besoin d’aller bien loin pour admirer les poissons et même les plus beaux. Entre ça et siroter une boisson fraîche après avoir lézardé sur le sable chapeau de paille, sur la tête, j’ai passé une excellente journée.

Emancipation Day

escapade sur l'île de Tobago

L’île de Tobago est très riche culturellement. Il y a partout sur l’île des rappels de l’histoire et notamment de la période de l’esclavage et de la colonisation. Au-delà de cette période historique, j’ai apprécié retrouver un respect et une volonté forte des habitants de se souvenir d’où ils viennent. Débats, musique, expositions, festivals, … tout est manifestation pour célébrer la richesse historique de l’île.

Je suis arrivée quelques jours avant la célébration de l’abolition de l’esclavage de l’île qui est le 1er août. Il y avait à Pigeon Point tout un village construit pour l’occasion. Et les habitants sont majoritairement habillés avec du wax ce jour-là.

J’ai pu assister à certaines festivités. Parmi elles, un spectacle de plusieurs groupes d’enfants qui rendaient hommage aux danses Je et chants africains. Ça envoyait du lourd ! C’est beau de voir tout cette célébration. Tout au long de la journée il se passe des choses à voir, manger ou écouter.

guide de voyage Tobago : emancipation day
Beingdrey blogueuse lifestyle

Ecrire un commentaire

error: contenu protégé !
%d blogueurs aiment cette page :